Travail sur plans

Priorité à l'espace intérieur !

Nouvelle expérience : agencer l’espace rez de chaussée d'une maison à construire et dont les plans ont été déposés en mairie ... mais pour le moment, le projet est bien virtuel !
Contrainte de ma cliente : « Réussir à agencer dans une pièce ouverte de 55 m2, une entrée avec dressing, un escalier, une cuisine avec espace de repas, un salon et une salle à manger ». Donc 1ère étape, il a fallu s’inspirer de … ce qui n’existe pas encore ! Pas facile me direz-vous !

Finalement, j’en arrive à me dire que nous devrions élaborer les plans d’une maison après avoir défini l’agencement intérieur … Tout serait beaucoup plus simple !

L’escalier étant un élément central de la pièce, j’ai pris le parti d’en faire un élément de décoration à part entière. Proposition acceptée, je propose un papier peint géométrique coloré, plutôt marqué.
Pour le meuble d’entrée/dressing sur mesure : rangements bas pour les chaussures, penderie, rangements hauts, banc pour s’asseoir, miroir qui renvoie l'image du papier de l'escalier, et donne de la profondeur, tiroir (très utile !) et 2 niches ouvertes pour rendre l’ensemble plus aéré.

Concernant l’agencement de la cuisine ma cliente avait déjà des idées très précises, à savoir : un îlot central pour y manger et cuisiner, des meubles peu profonds à certains endroits, un frigidaire américain, un four et lave-vaisselle en hauteur (je valide !). Et là on bouge les cloisons ! Nous avons donc «pousser les meubles de cuisine» dans la pièce voisine, destinée à l’atelier de travail de Madame, tapissière, et avons ainsi gagné quelques centimètres, précieux pour garder une largeur de passage confortable entre les meubles de cuisine.

Autre contrainte, intégrer visuellement la cuisine au reste de la pièce (salon, salle à manger, entrée …). Pas de panique, un espace «Bibliothèque Mur TV» vient casser le linéaire de la cuisine. Ainsi l’espace cuisine se prolonge naturellement et discrètement vers le salon avec des livres, des accessoires déco, la télé, la cheminée … 

Au niveau des matières, particulièrement attachée au bois, ma cliente a choisi un parquet sur l’ensemble de la pièce. A partir de là, j’ai fait quelques rappels de bois dans la « Bibliothèque Mur TV » et dans les niches du meuble d’entrée. La seule note marquant réellement l’espace cuisine au sol est la pose d’un carrelage façon « carreaux ciment » dans la zone de travail de la cuisine.

Retour d’expérience : très intéressant de travailler sur une coquille vide, cela ouvre la porte à de multiples possibilités !
Et voilà, le projet virtuel est terminé, suite à la construction de la maison et place aux photos réelles dans quelques mois.

© 2019 Nathalie Poirier | Créé par Cellier communication